aliarmontage1.jpg

 

Association luxembourgeoise des Infirmier(e) en Anesthésie et Réanimation

Formation initiale

LE PROFIL PROFESSIONNEL

Le domaine d’activités
Le domaine d’activités de l’infirmier en anesthésie et réanimation consiste dans la prise en charge intensive du patient. Il soigne les patients pendant l’anesthésie, en cas de réanimation par massages cardio-vasculaires, en cas de traitement de la douleur dans les domaines de la chirurgie et de la réanimation ou en cas de situations critiques pour la vie du patient dans ou en dehors de l’hôpital. De même, il surveille et accompagne les patients dans un esprit de qualité élevée. A cet effet, il développera l’aptitude à évaluer correctement une situation clinique. Dans le domaine socio-éducatif, il conseille le patient et ses proches de façon compétente quant à l’évolution à attendre.

Où travaille-t-il ?
• dans les différentes unités de réanimation
• dans la salle d’opération
• dans la salle de réveil
• dans la salle d’accouchement
• dans le service des urgences
• dans le service d’aide médicale urgente
• dans des départements de diagnostique comme scanner, salle d’angiothérapie
• dans le caisson hyperbare

LA FORMATION
Conditions
La formation avancée de l’infirmier en anesthésie et réanimation repose sur le diplôme de soins généraux.
Le déroulement de la formation
• durée: 2 ans (4 semestres)
• le programme de formation:
La formation se compose d’unités d’études théoriques, techniques et pratiques. L’enseignement théorique et technique traite e.a. des thèmes suivants:
• Approfondissement des connaissances anatomiques et physiologiques de base.
• Approfondissement et élargissement des connaissances médicales par ex. en cas de polytraumatismes, brûlures, empoisonnements, accouchements, etc.
• Anesthésies générales et locorégionales, la libération des voies respiratoires, l’intubation, la trachéotomie, la prévention de la pneumonie aspirationelle, le massage cardiovasculaire du nouveau-né et de l’adulte à des fins de réanimation, les soins intensifs en cas d’incidents cardiologiques, neurologiques, respiratoires et métaboliques.
• Les soins pré- et postopératoires ainsi que des techniques de soins spécifiques.

La formation pratique s’effectue dans divers hôpitaux sous la direction d’infirmiers et de médecins spécialisés en anesthésie et réanimation.
Les capacités pratiques du candidat sont évaluées dans les différentes unités cliniques au moyen de critères spécifiques.
Le niveau de connaissances théoriques et les capacités pratiques sont notées en permanence. A la fin d’une formation, des bulletins d’études sont délivrés.

En novembre 2006, le Lycée Technique pour Professions de Santé a eu la mission de réorganiser les formations d'infirmiers spécialisés pour qu'elles répondent aux objectifs de formation propres au BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR (BTS).


Il s'agit des formations suivantes :

  • l'assistant technique médical de chirurgie
  • l'infirmier en anesthésie et réanimation
  • l'infirmier en pédiatrie
  • l'infirmier psychiatrique
  • la sage-femme

Les modalités d'organisation

Les études en question seront organisées sous la tutelle du Ministère de la Culture, de l ‘Enseignement supérieur et de la Recherche,  selon les critères suivants :

  • une durée de formation de deux ans
  • une organisation modulaire des programmes pour permettre un apprentissage tout au long de la vie
  • une définition des programmes en termes de « learning outcomes » avec un volume défini en termes de points ECTS (European Credit Transfert)


Les points ECTS mesurent le volume de travail que l'étudiant doit fournir pour atteindre les objectifs de formation. L'application du concept ECTS favorise la comparabilité et la reconnaissance des enseignements ou parties de cursus entre les instituts supérieurs et l'individualisation des parcours de formation.

  • une organisation semestrielle du temps d'études

Les conditions d'admission

  • Les études sont accessibles aux détenteurs et détentrices
  • du diplôme d'Etat luxembourgeois d'infirmier

ou d'une reconnaissance d'un diplôme étranger d'infirmier délivrée par le Ministère de l'Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP)
ou d ‘une homologation du diplôme d'infirmier délivrée par le MENFP
et

  • du diplôme de fin d'études secondaires ou secondaires techniques respectivement d'un diplôme étranger reconnu équivalent par le MENFP

et

  • de l'autorisation ministérielle d'exercer la profession d'infirmier au Grand-Duché de Luxembourg délivrée par le Ministère de la Santé

Le démarrage des formations BTS

Les formations spécialisées des professions de santé  réorganisées pourront démarrer dès la rentrée 2007. Pour des raisons d'organisation et de disponibilité de terrains de stage la formation de la sage-femme  débutera en septembre 2008.

Le diplôme obtenu

La réussite des formations spécialisées est sanctionnée par l'obtention du Brevet de Technicien supérieur délivré par le Ministère de la Culture, de l ‘Enseignement supérieur et de la Recherche. 

Cliquez ici pour consulter le texte législatif
Cliquez ici pour consulter le programme d'études

(© brochure d'information Ltps)

 

Manuels obligatoires

Image
Image
Image
  
Image
Image
Image
   
Image
 
   
en cliquant sur les images vous recevrez plus de détailles sur les livres et vous pouvez le commander de suite chez nos partenaires
Image
Image

CNISEn date du 13 novembre 2017, le ministre de l’Intérieur, Dan Kersch a suivi l’invitation de l’Association luxembourgeoise des infirmier(e)s en anesthésie et réanimation (ALIAR) pour présenter l’enjeu de la réforme des services de secours et plus particulièrement l’intégration du SAMU dans le futur Corps grand-ducal d’incendie et de secours (CGDIS).

Le ministre a mis en avant le bon fonctionnement du SAMU, composé depuis des années du tandem médecin anesthésiste-réanimateur et infirmier en anesthésie et réanimation. "Étant un des meilleurs à travers toute l’Europe, ce binôme n’est en aucun cas remis en cause", a déclaré le ministre Dan Kersch.

Communiqué par le ministère de l'Intérieur