Atrophie mammaire : causes et traitement

0
45

L’atrophie mammaire est un trouble généralement associé au processus de la ménopause chez la femme, mais elle est également attribuée à des cas de grossesses multiples, au vieillissement et certaines études font état de certaines habitudes de vie comme le tabagisme, puisque le tabac a des effets négatifs sur la peau.

Atrophie mammaire et ménopause

Dans le cas de la ménopause, les causes d’une éventuelle apparition d’une atrophie mammaire sont diverses. La vérité est que les seins changent de forme tout au long de la vie des femmes, le temps influence leur aspect extérieur car l’élasticité de la peau est perdue et cela affecte une plus grande flaccidité des seins, entre autres éléments. La douceur et le ton sont transformés et cela affecte leur aspect extérieur
Pendant cette période, la femme commence à produire moins d’œstrogènes, de sorte que les seins commencent à avoir moins de collagène, d’élastine, de graisse et de tissu mammaire. Tout cela fait que les seins perdent du volume, deviennent moins pleins et rétrécissent, de sorte qu’à la fin, ils semblent moins fermes et s’affaissent. En même temps, le mamelon et l’aréole ont tendance à réduire leur taille et à changer de couleur, parfois au point de disparaître.
Il est bon de connaître cette transformation que subissent les seins à la suite de la ménopause pour éviter de la confondre avec une quelconque pathologie mammaire mais comme un processus naturel, qui peut être traité par chirurgie plastique si on le souhaite.
Outre ces conséquences de la ménopause, le passage du temps influence également l’apparence du sein, puisque la peau se détériore et que cela affecte inévitablement son image. De même, la prise et la perte de poids peuvent également endommager la région.

Qu’est-ce que l’atrophie mammaire post-partum ?

On sait qu’après la grossesse, les seins peuvent subir des modifications, dont l’une des plus courantes est la réduction de volume qui, associée à la diminution des tissus et à la distension générée, fait que le sein semble moins plein et moins flasque.
Dans ces cas-là, il faut surveiller la position du mamelon. S’il est situé au-dessus du pli inframammaire, la correction du volume au moyen d’une prothèse mammaire est très satisfaisante, car elle permet de remplacer l’atrophie de la glande et de resserrer l’excès de peau.
Si le sein est tombé et que le mamelon est en dessous de la gorge, la méthode la plus courante consiste à pratiquer une mastopexie ou un lifting des seins pour obtenir un résultat correct.

Mammoplastie ou mastopexie pour l’atrophie mammaire

Du point de vue de la chirurgie plastique, le traitement de l’atrophie mammaire peut être abordé avec une mammoplastie d’augmentation, qui implique la mise en place de prothèses et parfois il peut être nécessaire de faire quelques retouches au niveau du mamelon.
L’autre option est un lifting des seins avec mastopexie, une intervention chirurgicale qui nécessite parfois aussi l’utilisation de prothèses mammaires.

Suivi après l’intervention

  1. Après une intervention de mammoplastie, des drains seront placés et vous devrez les conserver pendant 48 à 72 heures. Ensuite, un pansement compressif sera appliqué et vous devrez suivre nos instructions pour prendre soin de la cicatrice. Un pansement sera placé sur la cicatrice et vous devrez le porter pendant quelques semaines. Nous vous indiquerons également comment laver l’incision.
  2. Les points de suture sont retirés en une quinzaine de jours et pendant un mois, vous devrez porter un soutien-gorge spécial. Nous vous dirons laquelle et nous vous donnerons toutes les directives.
  3. Au début, vous ne pouvez pas dormir sur le côté, au moins pendant les deux premiers jours suivant l’opération.
  4. Pendant un certain temps, vous ne pourrez pas exercer certaines activités susceptibles d’affecter la région. Les sports qui impliquent une mobilité des bras ne sont pas recommandés pendant au moins un mois, et pour ceux dans lesquels vous devez utiliser vos épaules ou votre poitrine, vous devrez attendre au moins trois mois.
  5. Vous devez vous rappeler que la cicatrice doit être protégée du soleil, donc pendant un certain temps il n’est pas conseillé de la prendre. Et puis toujours appliquer de la crème solaire sur la partie de la cicatrice.
  6. Après les dix premiers jours suivant la mammoplastie, il vous faudra vous rendre à la clinique pour un premier contrôle afin de vous assurer que tout va bien. Ensuite, vous devrez suivre le calendrier des visites que nous vous indiquerons et qu’il est très important de respecter afin d’éviter d’éventuelles complications.
Bonjour, moi c'est Lolita, j'ai 19 ans et je suis de la région bordelaise ! Je suis très intéressée par les nouvelles méthodes, les techniques de médecine douce, la santé et toutes les astuces pour la maison. C'est pourquoi je suis sur ce site afin de vous donner des conseils, astuces ou des guides pour vous aider au quotidien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici