Auriculothérapie contre l’addiction au Tabac

|

L’auriculothérapie est une pratique utilisée par exemple dans le traitement des personnes souffrant d’une dépendance au tabac. Reconnue par l’OMS (Organisation mondiale de la santé) à cause de son impressionnante efficacité, l’auriculothérapie est de la même gamme que l’acupuncture et se révèle sans risque pour les patients. En effet, comme pour l’acupuncture, il s’agit de stimuler certains endroits de l’oreille en utilisant de petits clous et ceci apporte des résultats positifs dans plus de 70% des cas. Découvrez dans cet article, ce qu’il faut savoir sur l’auriculothérapie.   

A quel moment avoir recours à l’auriculothérapie ?

L’auriculothérapie est recommandée dans le traitement des pathologies causées par l’anxiété et le stress, des douleurs des nerfs et de tous types d’addictions. Que vous ayez une addiction à l’alcool, au chocolat ou au tabac, l’auriculothérapie est très efficace et permet de s’en sortir dans la majorité des cas.

Arrêter de fumer grâce a l'auriculotherapie

En effet, plus une personne consomme du tabac, plus la nicotine qu’il contient s’infiltre dans le cerveau en créant certaines portes appelées des récepteurs. Avec le temps, ces portes augmentent et rendent ainsi, ces personnes dépendantes. L’intérêt de l’auriculothérapie réside dans sa capacité à neutraliser ou à empêcher la nicotine de stagner dans le cerveau. La zone réflexe de ces récepteurs est donc stimulée par le biais du pavillon de l’oreille. Le processus stoppe l’activité des récepteurs et empêche ainsi, à la nicotine de s’y fixer. Le manque qui pousse la personne vers le tabac ne se manifeste plus et ceci peut démarrer tout juste après le traitement ou trois jours plus tard.

Les avantages de l’auriculothérapie

Lorsqu’une personne est dépendante au tabac et qu’elle est en manque, des symptômes comme l’anxiété, des troubles du sommeil, le stress, les migraines, ou encore la dépression se manifestent. L’auriculothérapie vient donc éliminer ces manques et le plaisir que la personne ressent lorsqu’elle consomme du tabac. Avec la présence des aiguilles dans son oreille, le patient ressent du dégout, des vertiges, des palpitations voire et même des nausées lorsqu’il fume. Son corps s’oppose donc littéralement à la présence du tabac.

Se faire aider pour arrêter de fumer

Grâce à l’auriculothérapie, l’individu n’est plus tourné vers ses comportements habituels comme le fait de prendre son paquet de cigarettes, l’ouvrir, le tenir ou allumer sa cigarette. Il ne ressent pratiquement aucun manque face à ces habitudes comportementales, ce qui lui sera d’une très grande aide pour la suite du processus. S’agissant de l’aspect émotionnel, l’auriculothérapie rend l’individu moins stressé et moins anxieux. Si vous même vous souhaitez arrêter de fumer, n’hésitez pas à lire notre article : Comment arrêter de fumer définitivement ? C’est une thérapie qui apporte un bienfait émotionnel très important parce que ce dernier ressent une certaine tranquillité, de la quiétude et ne manifeste aucunement le besoin de consommer du tabac. Toutes ces sensations qui le rendaient dépendant sont tout de suite neutralisées. Il devient donc beaucoup plus relaxe et c’est un résultat remarquable chez environ 70% des personnes ayant recours à ce traitement arrêtent de fumer.

Comment se déroule le traitement par l’auriculothérapie ?

De touts petits clous stériles (très minuscules) sont disposés au niveau du pavillon de l’oreille par le médecin. Le sujet est tenu de les garder sur une durée d’environ 14 jours le temps que ces clous tombent d’eux-mêmes. Le processus sera répété sur environ 3 séances avec une période de 4 semaines entre deux poses.

Par ailleurs, pour qu’un traitement à l’auriculothérapie fonctionne assez vite, il est important que le sujet démontre sa motivation. En effet, avec une bonne dose de motivation, les résultats seront non seulement plus rapides, mais aussi plus efficaces et plus faciles pour le médecin. Aussi bien pour une dépendance au tabac qu’une dépendance au chocolat, au sucre et à l’alcool, l’auriculothérapie est encore plus recommandée si le sujet montre une forte envie de s’en sortir.

Quels traitements pour renforcer le traitement par l’auriculothérapie ?

Il peut arriver que l’auriculothérapie ne donne pas des résultats escomptés alors, la phytothérapie et l’homéopathie seront recommandé en complément par le médecin. Par exemple, en substitution au tabac, le tabac indien encore appelé « lobelia inflata » peut être recommandé au patient. Ce type de tabac contribue à la diminution de la dépendance de ce dernier au cas où il lui serait impossible de cesser de fumer. En plus, il existe également le Kudzu, une plante située en extrême orient qui atténue l’envie de consommer du tabac, car il agit comme un bloqueur de tous les syndromes liés au manque.

Précédent

Comment se déroule une péridurale & la taille de l’aiguille ?

Comment ne pas transpirer des mains ?

Suivant

Laisser un commentaire