L’accident vasculaire cérébral (AVC)

|

En France, 130000 nouveaux cas d’AVC surviennent chaque année, dont 25% chez les moins de 65 ans, et l’AVC est la 1ère cause de handicap chez l’adulte : environ 500000 personnes souffrent au quotidien des séquelles d’un AVC.

Longtemps considéré comme une fatalité, l’AVC, souvent appelé « attaque cérébrale » est provoqué par un arrêt brutal de la circulation sanguine à l’intérieur du cerveau, qui entraîne la mort des cellules cérébrales.

L’AVC bénéficie depuis plusieurs années de progrès thérapeutiques, qui engagent à mobiliser le grand public, pour qu’il soit perçu comme une urgence. Il s’agit de reconnaitre les signes d’alerte de l’AVC et de mettre en place au plus vite un traitement spécifique. Plus il est pris en charge tôt, mieux l’AVC peut être traité.

Les structures de soins sont mobilisées, avec aujourd’hui 115 unités neuro-vasculaires (UNV) actives en France pour la prise en charge en urgence de l’AVC et le développement de la télémédecine, qui a d’ores et déjà débouché sur la mise en place d’organisations innovantes et d’expérimentations concrètes. L’enjeu majeur est la réduction de la mortalité et de la gravité des séquelles et handicaps.

« L’accident vasculaire cérébral – l’AVC – est la 3ème cause de décès en France.
Il se manifeste soudainement par :
une déformation de la bouche
une faiblesse d’un côté du corps, bras ou jambe
des troubles de la parole
Si vous êtes témoin d’un de ces 3 signes, réagissez. Appelez immédiatement le SAMU, faîtes le 15
AVC, agir vite c’est important. »

Précédent

Louer un spa privatif en couple

Pourquoi je n’attire que des hommes qui cherchent une mère ?

Suivant

Je suis une jeune maman de 2 petits garçons, j'ai la trentaine et je suis infirmière. On pourrait dire que j'ai 2 métiers ! Etre maman m'a fait découvrir une nouvelle vision de la vie notamment sur la santé, l'alimentation et le sport. Je vais vous partager toutes mes trouvailles, mes connaissances sur ce blog.

Laisser un commentaire