Avoir peur d’aimer

|

Vous venez de le rencontrer. Il est beau, grand, intelligent.  Il a de l’humour.  A chaque fois que vous pensez à lui, un petit frisson parcourt votre colonne vertébrale et vous avez des papillons dans la poitrine.  Vous êtes allés au restaurant ensemble. Il était prévenant, galant même. Il vous a fait découvrir la cuisine Thaïlandaise, que vous ne connaissiez pas. Vous avez marché ensemble, main dans la main. Vous en êtes convaincue : cette relation pourrait se transformer en histoire sérieuse… si seulement vous n’étiez pas terrorisée à cette idée.

Avoir peur d’aimer, c’est avoir peur de s’engager

S'engager pour toujours et aimer pour la vie

Donner son amour à l’autre, c’est s’engager. C’est lui confier un joyau précieux dont on espère qu’il en prendra soin.  Pour longtemps. Oui mais voilà, et si ce n’était pas le cas ? Et s’il n’avait pas les moyens d’en prendre soin et qu’il vous le rendait endommagé, en mauvais état ?  Cela a quelque chose d’effrayant, non ?  Dans « Malaise dans la civilisation », ouvrage de Sigmund Freud, on trouve une explication à ce phénomène :

Nous devenons dépendants parce qu’il faudra que l’autre nous soutienne toujours dans l’existence

Quelle responsabilité !  Et s’il n’en était pas capable ?

Tétanisée par la peur de l’échec

Avoir peur d'aimer

L’échec d’une relation amoureuse, c’est éprouver de la douleur, de la tristesse, de la détresse.  Et si vous êtes déjà passée par ces moments difficiles, vous n’êtes plus prête à vous donner sans retenue à l’autre dans une relation d’abandon.  Et c’est là que la peur de l’échec prend le dessus.  Votre peur d’aimer est cristallisée autour de d’une stratégie d’évitement : éviter à tout prix de subir une nouvelle blessure psychologique.

Dépasser sa peur d’aimer

En adoptant cette stratégie, vous vous mettez peut-être à l’abri d’une souffrance supplémentaire, mais vous vous empêchez de vivres des moments intenses, une joie et un bonheur auxquels, finalement, vous aspirez au travers de cette relation. Alors comment dépasser cette peur d’aimer lorsqu’on est une femme ? Tout d’abord, il faut pouvoir accepter cette peur et avoir la volonté de la comprendre.  Est-elle objective ou est-elle la conséquence d’un train de vie à 200 à l’heure qui fait que, de par vos engagements professionnels ou autres, vous n’avez que peu de temps pour vous voir ? A quelle distance vous trouvez-vous l’un de l’autre ? Il est plus compliqué de s’engager l’un pour l’autre si des centaines de kilomètres vous séparent. Dans ce cas, l’échange de messages tendres peut être un moyen de créer la fondation qui aboutira sur un engagement à long terme.

Si au bout du compte, vous estimez que le jeu en vaut la chandelle, la meilleure solution pour vaincre votre peur d’aimer est de poser des actes forts : prévoyez un week-end à deux, proposez-lui de venir habitez avec vous 2 jours par semaine, faites une randonnée ensemble. Dans tous ces moments qui dépassent la relation d’un soir ou le rendez-vous amoureux, vous aurez l’opportunité de vous rassurer sur votre partenaire et de naturellement vous engager dans votre couple sans plus avoir peur de l’aimer.

Précédent

Avoir le bras gauche engourdit

Je m’ennuie dans mon couple : 5 choses à savoir

Suivant

Je suis une jeune maman de 2 petits garçons, j'ai la trentaine et je suis infirmière. On pourrait dire que j'ai 2 métiers ! Etre maman m'a fait découvrir une nouvelle vision de la vie notamment sur la santé, l'alimentation et le sport. Je vais vous partager toutes mes trouvailles, mes connaissances sur ce blog.

Laisser un commentaire