L’Avulsion dentaire qu’est ce que c’est ?

0
265

L’avulsion dentaire peut être provoquée par une intervention chirurgicale, nous parlons alors d’avulsion thérapeutique ou d’avulsion spontanée ou traumatique lorsqu’elle est provoquée involontairement. Cette dernière peut être due à un choc par exemple.

En fait, cela consiste à l’extraction d’une dent. Les incisives supérieures des enfants de 7 à 10 ans sont à surveiller de très près car se sont les dents les plus exposées.

Avulsion thérapeutique

L’avulsion thérapeutique est le premier cas. Voyons ensemble , l’examen qui déterminera l’avulsion ou non, le traitement et enfin l’évolution d’une telle opération.

Il est normal d’avoir peur lorsqu’il est question d’extraire une dents mais ceci est un mythe. Dans l’histoire, le dentiste était l’arracheur de dents mais de nos jours, rien à craindre. Les techniques ont considérablement évoluées et les chirurgiens dentistes ont plus que l’habitude de ces opérations. La douleur post-opératoire peut même ne pas être présente ou simplement résiduelle.

L’extraction dentaire est cependant de moins en moins pratiquée.

Examen

Avant de procéder à l’avulsion dentaire, il est nécessaire de procéder à un examen minutieux pour être certain que la solution apportée sera la meilleure. Il est systématiquement pratiqué une radiographie pour ainsi mieux se rendre compte de ce qui est envisageable de faire.

Dans quels cas pratiquer l’avulsion dentaire ?

  • Une mauvaise occlusion gênera la mastication, il faudra repositionner les dents correctement pour qu’elles puissent s’imbriquer correctement les unes dans les autres. Une extraction sera donc envisageable sur une ou plusieurs dents.
  • Chez les enfants, il est parfois nécessaire d’extraire une dent de lait. Cette extraction thérapeutique va permettre à la mâchoire de l’enfant de repositionner la dent en pleine évolution.
  • Lors d’un traitement en orthodontie ou d’une radiothérapie à mettre en place pour ne pas être gêné par un foyer infectieux se trouvant sous une dent.

L’avulsion dentaire se fait sous anesthésie générale ou locale. Il est prévu un décollement de la gencive autour de la dent à extraire, l’extraction de la dent peut commencer. Cette opération est pratiquée relativement facilement par le praticien.

Traitement

  1. A la suite d’une avulsion dentaire, il est fortement conseillé de prendre des anti-inflammatoires pour calmer la douleur. La douleur peut être importante, cependant des antalgiques ou antidouleurs ne sont pas systématiquement prescrits.
  2. Dans certains cas et pour prévenir la réapparition d’infection, il est prescrit des antibiotiques. Ceci est surtout vrai pour les personnes présentant un déficit immunitaire important.
  3. Des bains de bouche réguliers seront nécessaires pour assainir la bouche. De minuscules plaies ou encore des aphtes peuvent apparaître, les bains de bouche aideront à la cicatrisation.

La douleur est plus ou moins intense selon les individus et s’étend généralement que sur une semaine.

Evolution

Une fois que la gencive est correctement cicatrisée, il est envisageable de remplacer les dents extraites par une prothèse, un bridge ou un implant dentaire. Les praticiens ne procèderont jamais à la mise en place d’un implant ou bridge sur une gencive non ou mal cicatrisée.

Complications

Les complications qui peuvent survenir après une avulsion dentaire sont peu fréquentes. Elles existent cependant et ne sont donc pas à prendre à la légère.

  • Hémorragie qui survient surtout après extraction des dents de sagesse.
  • Inflammation alvéolaire ou alvéolite. C’est une inflammation de l’alvéole de la dent, moins grave que l’hémorragie.

Avulsion traumatique

C’est le second cas. Ceci intervient à la suite d’un traumatisme. Ce traumatisme peut être du à un accident ou à une chute. L’intervention chirurgicale ne fera aucun doute.

Lors d’un accident, il faut toujours tenter de récupérer les dents qui sont tombées car le chirurgien mettra tout en oeuvre pour les réimplanter, ce qui est extrêmement compliqué. Tout dépend de l’état de la racine de la dent. La dent doit être réimplantée dans un délai de une heure maximum. Il va de soi qu’une surveillance radiographique sera nécessaire pendant au moins un an.

Vous retrouverez ainsi avec un beau sourire tout neuf !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici