Comment savoir si je lui plais ?

|

A chaque fois que je croise son regard, je sens mes joues qui s’empourprent. La seule chose que j’arrive à faire, c’est regarder mes chaussures. Je n’ai pas envie qu’il voie comme il m’intimide, à quel point il fait vibrer quelque chose en moi. Pourtant, je le sens au fond de moi-même : ces papillons dans ma poitrine me le disent, il ne me laisse pas indifférent.

Mais comment être sûre que cette attirance que je ressens pour lui est réciproque ? Comment savoir si je lui plais ? Je n’ai pas envie de me couvrir de honte si je lui avoue cette attirance et que lui de son côté, il n’a que faire de moi. Je n’ai pas envie d’être ridicule, ni de souffrir d’ailleurs. Je serais trop triste s’il ne partageait pas cette attirance. Seulement, s’il est également attiré par moi, je risque de passer à côté d’une histoire magique. Que faire ?

Comment savoir si un homme éprouve également de l’attirance pour vous ?

Tout d’abord, rassurez-vous, vous n’êtes pas la seule à vous poser cette question et à tergiverser pour savoir quelle attitude adopter. J’ai moi-même fait l’impasse sur plusieurs relations, choisissant la fuite plutôt que la souffrance. Ou plutôt ne me faisant pas assez confiance pour me remettre d’une déception si l’attirance n’était pas réciproque. Est-ce que je le regrette aujourd’hui ? Oui, sans doute dans un ou deux cas. Vous avez peut-être entendu cette chanson récente du duo de rappeurs français Big Flo & Oli qui s’appelle « Dommage ». Je retiens de ce morceau les paroles suivantes : « Mieux vaut avoir des remords qu’avoir des regrets ». C’est la philosophie que je m’efforce d’adopter pour ne plus passer à côté d’une belle histoire à vivre.

Quels sont les signes qui prouvent que vous lui plaisez ?

La première chose à observer, c’est si les attentions que vous avez pour lui sont réciproques. Que ce soit un collègue, un voisin, un ami d’un ami, … proposez-lui par exemple d’aller prendre un café ensemble. Il n’y a aucun engagement particulier dans ce type de proposition : tout le monde sait que prendre un café est un moment bref, disons max une demi-heure, au cours de laquelle vous aurez l’occasion de parler d’un sujet qui vous intéresse et de voir sa réaction. 

« Et si on prenait un café ensemble ? »

Comment peut-il réagir à cette proposition ? Accepter, refuser ou différer. Honnêtement, je connais peu d’hommes qui refuseraient, ne serait-ce que par courtoisie. Il peut toutefois être occupé et vous proposer de convenir d’un autre moment pour ce café. Et de votre côté, l’engagement n’est pas énorme. Quelle que soit sa réponse, gardez deux choses en tête : qu’il dise oui ou non, c’est son choix, pas le vôtre. S’il refuse, il peut avoir ses propres raisons qui n’ont rien avoir avec qui vous êtes (peut être préfère-t-il les hommes). Et surtout : félicitez-vous de vous être écoutée et d’avoir fait ce premier pas. Vous avez eu ce courage que peu d’autres auraient eu à votre place. Et gardez cette maxime en tête à l’avenir : « Mieux vaut avoir des remords qu’avoir des regrets » ! Bonne chance

Précédent

L’étiothérapie et la mémoire du corps

Quel comportement adopter face à un homme impuissant ?

Suivant

Je suis une jeune maman de 2 petits garçons, j'ai la trentaine et je suis infirmière. On pourrait dire que j'ai 2 métiers ! Etre maman m'a fait découvrir une nouvelle vision de la vie notamment sur la santé, l'alimentation et le sport. Je vais vous partager toutes mes trouvailles, mes connaissances sur ce blog.

Laisser un commentaire