Comment stopper ses règles ?

0
485

Lorsque vos règles arrivent à un moment inopportun, elles peuvent entraver vos projets. Existe-t-il des moyens d’accélérer vos règles ? Comment stopper ses règles une fois qu’elles ont commencé ?

Les recherches sur les moyens de contrôler ses règles sont limitées, mais certaines méthodes peuvent fonctionner pour certaines personnes.  Les gens peuvent également utiliser une forme de contraception hormonale pour planifier le moment où commencent leurs règles ou les arrêter complètement.  Dans cet article, nous examinons comment accélérer ou arrêter vos règles après leur déclenchement et proposons des solutions à long terme pour gérer les règles.

Pouvez-vous faire cesser vos règles une fois qu’elles ont commencé ?

Vous pouvez vouloir accélérer vos règles pour toute une série de raisons, comme un événement de la vie ou des vacances à venir. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui ont des cycles irréguliers, ce qui rend la planification plus difficile.  Il n’existe pas de moyens infaillibles de faire cesser les règles, mais certaines méthodes peuvent augmenter la vitesse à laquelle le sang menstruel quitte l’utérus, ce qui peut raccourcir les règles.

Les méthodes ci-dessous peuvent accélérer les règles une fois qu’elles ont commencé :

Avoir un orgasme

Les rapports sexuels ou la masturbation qui mènent à l’orgasme peuvent stimuler les contractions de l’utérus, ce qui peut entraîner une augmentation du sang menstruel qui quitte le corps par le vagin. Bien qu’il n’y ait pas de preuves scientifiques à l’appui de cette technique, elle ne présente aucun effet secondaire indésirable et il n’y a donc aucun risque à l’essayer.

Faire de l’exercice

Le mouvement des muscles pendant l’exercice peut également aider à faire sortir plus de sang utérin du corps, ce qui peut réduire la durée des règles.  L’exercice peut également aider à soulager les crampes chez certaines personnes. Là encore, il n’existe pas beaucoup de recherches sur ce sujet, mais cela vaut la peine d’essayer car l’exercice offre de nombreux autres avantages.

Éviter l’utilisation de tampons

Les tampons absorbent le sang menstruel, mais ils peuvent aussi bloquer une partie du flux menstruel du vagin, ce qui pourrait prolonger la durée des saignements.  Les serviettes hygiéniques ne n’entravent pas le flux menstruel, c’est pourquoi certaines personnes considèrent que leur utilisation peut aider à mettre fin à leurs règles plus tôt.

Interruption des règles quand on prend la pilule

Les personnes qui prennent la pilule contraceptive combinée peuvent planifier leurs règles dans une certaine mesure, car elles savent qu’elles auront leurs règles pendant la semaine où elles prendront les pilules factices ou pas de pilules. Si elles ont commencé leur pilule placebo ou leur pause pilule pour la semaine et que leurs règles ont commencé, elles peuvent commencer à prendre leur prochain paquet de pilules. Cela augmentera le niveau d’hormones dans leur corps, ce qui pourrait raccourcir la durée des saignements, bien qu’il n’y ait aucune garantie à cet égard.

Moyens de mettre fin aux règles à long terme

Les règles peuvent être plus ou moins bien gérées à long terme en utilisant une méthode de contrôle des naissances sur base hormonale, ce que les médecins appellent cela la « suppression menstruelle ».

Les méthodes à long terme pour interrompre vos règles sont notamment les suivantes

Les dispositifs intra-utérins (DIU)

Un stérilet hormonal peut arrêter la plupart des règles.  Un dispositif intra-utérin (DIU) est un type de contraception qu’un médecin insère dans l’utérus par le col de l’utérus.  On peut se procurer un stérilet hormonal ou non hormonal. Les stérilets hormonaux peuvent interrompre les règles jusqu’à 80 % du temps.  Le stérilet est une solution contraceptive à long terme qui devra être remplacée au bout de 3 à 10 ans, selon le type et la marque.  Toutefois, le retrait précoce du dispositif est possible pour les femmes souhaitent entamer une grossesse ou qui trouvent le stérilet peu confortable.

La pilule combinée

Les pilules contraceptives combinées contiennent les hormones œstrogènes et progestatives, qui aident à supprimer l’ovulation et à maintenir la paroi de l’utérus mince.  La prise de ces pilules actives dure trois semaines, puis des pilules placebo ou aucune pilule pendant une semaine, au cours de laquelle les règles se déclenchent.  Une façon d’arrêter les règles est de sauter la semaine avec placebo ou sans pilule et de commencer un nouveau paquet à la place. Cela permet d’obtenir une quantité constante d’hormones et devrait empêcher les règles de se déclencher.  Selon les estimations, cette méthode fonctionne jusqu’à 80 % du temps.  Il existe également des pilules sur ordonnance qui ne donnent des règles que tous les trois mois. Cette option doit impérativement être discutée avec votre médecin.

Injection de progestatifs

La piqûre de DMPA, également connue sous le nom de Depo-Provera, est une injection de progestatif que les médecins administrent soit sous la peau, soit dans le muscle. Ce médicament inhibe le cycle menstruel.  Après environ un an d’injections tous les trois mois, on estime que 70 % des femmes n’ont plus leurs règles. 

Implants contraceptifs

Un implant contraceptif est un petit dispositif qu’un médecin place juste sous la peau du bras d’une personne.  L’implant contient un progestatif, qui aide à inhiber l’ovulation et à prévenir le développement des follicules, ce qui se traduit par des règles moins nombreuses ou absentes. Cette méthode permet de supprimer les règles chez 41,25 % des personnes après trois ans.

Est-il prudent d’arrêter ses règles à long terme ?

A l’heure actuelle, rien ne prouve que le fait de sauter des périodes de règles soit préjudiciable à la santé.  Cependant, la prise de certains types de contraceptifs hormonaux pendant de nombreuses années peut avoir des effets secondaires.  Par exemple, l’utilisation à long terme d’un moyen de contraception peut augmenter le risque de certains types de cancer. Inversement, elle peut diminuer le risque d’autres types de cancer.

On peut avoir envie d’accélérer ou d’arrêter ses règles pour de nombreuses raisons. Quelle que soit la solution privilégiée pour réduire la fréquence des règles, il est impératif d’en parler d’abord à son médecin avant de décider d’arrêter ou de réduire la fréquence des règles. De nombreux types de pilules contraceptives existent, certaines vous conviendront mieux que d’autres.  Faites le choix qui vous convient.

Comment gérer au mieux avec ses règles ?

Comme vous venez de le lire, il est très difficile de stopper ses règles une fois que cela a commencé. Il est vrai que cela ne tombe pas forcément au meilleur moment, surtout lorsque vous avez programmé vos vacances. Alors comment faire pour pouvoir profiter au mieux ?


Si vous avez prévu de vous baigner, vous pouvez envisager le tampon ou la cup menstruelle. Cela permettra de recueillir votre flux sanguin et de pouvoir aller vous baigner sans risque. En dehors des cas de baignade, il est préférable de partir sur une culotte menstruelle.


Pourquoi ne pas vous parler des serviettes hygiéniques vendues dans le commerce ? Eh bien pour plusieurs raisons :

  • La culotte menstruelle ne contient pas de parfums. Ils n’ont rien de naturel et cela peut s’avérer particulièrement irritant. En plus de cela, le parfum va modifier le pH de votre flore vaginale et vous pouvez faire des mycoses.
  • La serviette hygiénique est loin d’être sexy. C’est un peu nul si vous avez prévu des vacances ou un weekend en amoureux.
  • La serviette hygiénique occasionne des déchets et ce n’est pas très discret, si vous devez les jeter dans une poubelle en colocation de vacances.



Mais alors, comment fonctionne une culotte menstruelle ? De prime abord, vous avez l’impression d’avoir une culotte classique, au détail qu’elle est plus épaisse à l’entrejambe. C’est là que l’insert absorbant se trouve. Il vous permettra d’être tranquille jusqu’à 12 heures, largement suffisant si vous devez aller randonner. Sachez aussi que vous n’aurez pas à l’enlever pour le nettoyer. Il vous suffit de rincer votre culotte en prenant votre douche et de la laver ensuite en machine. Par contre, elle doit sécher au naturel.


Sachez que vous pourrez sélectionner le modèle de culotte qui vous correspond, en fonction de la lingerie qui existe déjà dans votre garde-robe. Ainsi, vous aurez des culottes menstruelles taille basse, taille haute, des shorty et parfois des strings. Vous pourrez aussi avoir du choix dans la couleur et même avoir des culottes en dentelles.

Je suis une jeune maman de 2 petits garçons, j'ai la trentaine et je suis infirmière. On pourrait dire que j'ai 2 métiers ! Etre maman m'a fait découvrir une nouvelle vision de la vie notamment sur la santé, l'alimentation et le sport. Je vais vous partager toutes mes trouvailles, mes connaissances sur ce blog.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici