Douleur intercostale

|

La douleur intercostale se manifeste au niveau des côtes et est principalement dûe à un faux mouvement et a la particularité d’être assez handicapante. Elle peut en effet bloquer beaucoup de mouvements en fonction de sa localisation et peut véritablement vous empêcher de bouger de manière trop fréquente, ce qui est particulièrement épuisant.

Néanmoins, dans certains cas, elle peut aussi être causée par autre chose, comme une pathologie. Il est donc nécessaire d’aller consulter au moindre doute.

 

 

Causes

 

Cette douleur localisée est généralement le fait de nerfs irrités, d’où a douleur aiguë et qui s’intensifie en bougeant. Elle peut être la conséquence d’un virus qui a fragilisé les nerfs de cet endroit du corps ou d’une fracture au niveau de l’os.

Cela peut aussi être simplement le fait d’un faux mouvement, qui aura tendu un nerf un peu trop ardemment.

 

Dans les cas les plus graves (mais aussi les plus rares), la douleur intercostale peut révéler la présence d’une tumeur, d’un cancer, une tuberculose vertébrale ou un myélome. Dans tous les cas, n’hésitez surtout pas à demander à votre médecin traitant une consultation, dès lors que la douleur est trop intense ou qu’elle perdure dans le temps. Il est important de traiter ce genre de symptômes le plus rapidement possible.

 

 

Symptômes

 

La douleur se manifeste par une crise aiguë situé en bas de la poitrine, qui prolonge tout le long de la côte. Bien que beaucoup de personnes peuvent immédiatement penser à un symptôme lié au coeur ou aux poumons, cependant il existe quelques différences qui vous permettront de l’identifier : la douleur intercostale est par exemple amplifiée à par votre propre respiration ou par une prise de position différente, ce qui n’est pas le cas des malaises pulmonaires ou cardiaques.

 

Enfin, la douleur intercostale a comme point de départ une vertèbre et, de ce fait, est plus puissante lorsque la colonne vertébrale est mobilisée. Ce critère en particulier indique clairement que le problème se situe à ce niveau et n’est pas de nature cardiaque.

 

 

Remèdes

 

Pour le cas d’un faux mouvement, il sera nécessaire de se reposer et de masser lentement la zone d’où part la douleur. Il est aussi essentiel de ne pas faire de grands mouvements et de ne pas trop bouger non plus si vous en avez la possibilité. Sinon, essayez de mouvoir vos membres le moins possible et la douleur passera d’elle-même au bout de quelques temps, d’une durée assez variable selon les individus.

 

Dans le cas où la cause d’ordre pathologique ou virale, il faudra forcément aller consulter un médecin et obtenir le traitement adéquat, en rapport avec ce qui a causé la douleur. Néanmoins, même dans ce type de cas, la douleur intercostale est rapidement annihilé par les traitements médicamenteux et elle ne devient qu’encore plus rarement chronique.

Précédent

Dermite séborrhéique

Ferritine élevée

Suivant

Laisser un commentaire