Qu’est-ce que l’endodontie ?

0
478

L’hygiène buccale est importante. Elle l’est au même titre que celle du reste du corps. Prendre soin de ses dents permet d’éviter de nombreuses maladies et plus particulièrement la carie dentaire. Mais lorsqu’elle arrive, la carie atteint plusieurs niveaux. Tout d’abord, elle atteint la dentine et provoque l’infection de la dent. Plus loin, elle peut atteindre la pulpe. En ne faisant rien, la partie interne de la dent que l’on appelle l’endodonte va subir une nécrose et la dent sera alors le nid des bactéries. Pour régler ce problème, les spécialistes font appel à une pratique de soins dentaires, l’endodontie.

Comprendre au mieux l’endodontie

L’endodontie est un traitement spécifique que réalisent les spécialistes de la dent. Ce traitement se fait à l’intérieur de la dent. Lorsque vous prenez une dent, elle a deux parties. La première partie est composée de la couronne et de la racine. Ces deux morceaux de la dent sont dits externes.  La seconde partie est interne et contient la pulpe.

Lorsqu’on parle d’endodontie, il s’agit de traiter la pulpe et le canal radiculaire dans lequel le tissu pulpaire se trouve. La carie peut être à l’origine d’une atteinte pulpaire. Toutefois, la pulpe peut aussi être atteinte par une lésion de la gencive ou de l’os autour de la racine dentaire. La seule solution est alors d’avoir recours à l’endodontie.

Qui fait de l’endodontie ?

Lorsque vous allez dans la plupart des cabinets dentaires, vous pouvez subir une endodontie. En effet, tous les médecins dentistes généralistes ont une formation de base pour ce genre de cas. Cependant, il y a des cas exceptionnels où il est nécessaire que le patient puisse voir un spécialiste. Premièrement, lorsque le patient a des canaux minéralisés, il est nécessaire pour ce dernier de voir un endodontiste. De même, lorsqu’il dispose d’une anatomie complexe il doit voir le spécialiste.

Toutefois, vous devez savoir que bien que même si vous passez par un endodontiste, vous devrez également avoir recours à un dentiste. En effet, le dentiste aura la charge de la restauration de votre couronne. Il s’occupera également des contrôles après l’opération pour savoir comment vous vous rétablissez et éviter des complications.

Dans quel cas faire un traitement endodontique ?

À défaut de vous soigner directement, le dentiste peut vous recommander un traitement endodontique. Ce traitement consiste à maintenir la dent en place lorsque toutes les autres méthodes n’ont pas fonctionné. La dernière solution étant l’extraction pure et simple de la dent et la réalisation d’un implant ou d’un bridge. Un traitement endodontique est moins coûteux qu’une opération.

Réellement, le traitement endodontique consiste à calmer l’inflammation de la pulpe suite à une infection de la celle-ci. Voir toutes les pathologies concernées. Dans certains cas, la pulpe est intacte. Cependant, le traitement est généralement appliqué pour une pulpe dont les tissus sont morts.

Vous pouvez savoir que la pulpe est atteinte, lorsque vous ressentez une forte douleur et que vous avez une rage de dents importante. Il peut arriver que vous ayez des gonflements ou des abcès à ce niveau de la bouche. Au cours de l’examen, un test de froid est réalisé avant l’usage du vitalomètre. Vous pouvez ressentir une forte douleur comme ne rien ressentir. Seule une vérification de l’état du nerf peut déterminer l’étendue des dégâts.

Endodontie : les étapes

Pour commencer, une anesthésie locale est réalisée afin d’endormir les nerfs et faciliter l’opération. Les conditions d’asepsie sont créées comme cela est recommandé en chirurgie. Le but de l’opération est de vider le canal, de le nettoyer, de l’obstruer afin que la dent soit protégée. Cette opération peut se dérouler en une seule fois comme sur plusieurs jours. Tout dépendra de la difficulté.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici