Comment éviter les fuites de colostrum quand on est enceinte ?

0
408

Nous les femmes avons cette chance de pouvoir mettre au monde un enfant. La nature est bien faite n’est-ce pas ? Cette période de grossesse ne présente pas que des avantages. Des fuites de colostrum par exemple, mais voyons ce que c’est exactement et comment éviter ces désagréments.

Le colostrum en quelques mots

Cette prodigieuse substance annonciatrice du lait maternel se présente sous la forme d’un liquide jaunâtre sécrété par les glandes mammaires. Il apparaît durant le troisième ou quatrième mois mois de la grossesse, et les premiers jours suivant l’accouchement.

C’est le « lait » le plus nutritif pour un nouveau né. Toutes les femmes sécrètent cette substance, ceci est tout à fait normal, il est du au dérèglement hormonal et à la production excessive de prolactine. Il a le même goût que le liquide amniotique, un sentiment de sécurité pour le nouveau né habitué à y goûter.

Des douleurs importantes peuvent survenir, nous pouvons vous donner quelques pistes de réflexion pour éviter de trop souffrir. Toutefois, si ces méthodes ne fonctionnent pas, n’hésitez pas à aller consulter votre gynécologue ou votre médecin.

La perte de colostrum annonce le début de la lactation, c’est-à-dire les premières montées de lait. Elles sont par ailleurs souvent associées.

Comment éviter les pertes de colostrum ?

Je vous l’accorde, nous les mamans parfaites nous nous serions bien gardées de ces désagréments durant notre grossesse.

Eviter la coulée de colostrum n’est pas possible, il faut l’accepter car toutes les femmes enceintes ou presque en sont victimes. Le colostrum est fabriqué naturellement par la femme enceinte. il est normalement réabsorbé dans la circulation sanguine pour nourrir le foetus. Il arrive cependant que des femmes en perdent, ce qui n’est pas rare.

Nous pouvons limiter les désagréments, des solutions existent pour se protéger des « coulées » parfois importantes.

  • Couper un tampon hygiénique en deux et en placer un dans chaque bonnet du soutien-gorge. Vous pouvez utiliser des boules de coton qui auront le même effet.
  • Certaines plantes comme la sauge, le persil ou la menthe sont réputées pour stopper la montée de lait. Il suffit d’infuser et de boire régulièrement tout au long de la journée.
  • Les cataplasmes de chou sont très efficaces. Faites-en régulièrement, les résultats sont surprenants.
  • Un bandage très serré de la poitrine durant environ 8 jours. Un soutien-gorge de sport peut remplacer les bandages.
  • Vous pouvez également vous tourner vers l’homéopathie qui donne d’excellents résultats.
  • Eviter de manger des aliments comme les lentilles, le fenouil, les carottes et l’anis. Tous ces éléments favorisent la lactation et accélère donc la montée de lait.
  • Buvez le moins possible mais dans la limite du raisonnable.

Des traitements médicamenteux sont parfois prescrits contre la montée de lait mais que dans certains cas extrêmes comme une mort foetale par exemple. Pas de remèdes miracles mais quelques petites astuces qui pour moi, ont bien marché.

Bon à savoir: il est décondeillé de tirer le colstrum avant d’accoucher, cela activerait la lactation. Voir plus d’infos : https://doctonat.com/colostrum/

Dans une grossesse, et vous le savez que mieux pour celles qui l’ont vécu, la patience est le maître mot. Mais le bonheur sera tellement intense après l’accouchement que vous oublierez très vite tous les maux qu’elle aura engendrée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici