Les femmes peuvent aussi faire des paris sportifs

|

Dans l’imaginaire inconscient collectif, les jeux d’argent et plus particulièrement les paris sportifs sont un attribut exclusivement masculin. Cependant, il n’y a rien de plus faux et même les femmes peuvent s’y mettre, voire même peuvent en profiter davantage grâce à leur condition féminine.

Les femmes, sous-représentées dans les jeux d’argent

Les statistiques parlent généralement d’un peu plus de 13% de femmes dans les jeux d’argent comme les jeux de table ou les jeux de cartes comme le Poker. Mais, concernant les paris sportifs, les femmes semblent être bien moins représentées.

Le sport est généralement associé à l’homme et il est facilement constatable de voir que les paris sportifs sont dès lors joués uniquement que par des hommes. Dans un bar PMU ou dans un centre de paris équestres, la majorité des personnes présentes seront des hommes.

De même, avec l’essor des paris sportifs en ligne comme Winamax ou Parions Sports, la facilité de miser des sommes et d’émettre des pronostics est devenu une véritable activité pour les plus passionnés. Malheureusement, les femmes n’en sont pas encore les représentantes et elles hésitent encore à s’y mettre.

Les facteurs

Il existe plusieurs raisons à cela : les spectateurs historiques des matchs de sport comme le foot, le rugby, le basketball, le handball ou encore les courses de Formule 1, sont des hommes. Les paris sur les vainqueurs existent depuis bien longtemps et, même à l’époque, les hommes étaient les seuls à parier.

Dès lors, il devient difficile socialement parlant pour une femme de s’intéresser sérieusement aux pronostics et aux paris liés au sport en général. Surtout que maintenant beaucoup de sites publient des nouveautés.

Il existe aussi un autre facteur : la publicité. Le marketing autour du thème des paris sportifs cible majoritairement les acteurs masculins. On peut bien entendu parler de cercle vicieux, puisque ce facteur découle directement du précédent. Les deux s’entretiennent et se complaisent, influençant de façon pérenne la mentalité de la société sur le sujet.

Néanmoins, ces deux critères ne progressent plus autant qu’avant et un changement pointe le bout de son nez.

Du changement

Cependant, ce constat n’est pas une fatalité et, à notre époque actuelle, les moeurs évoluent et ont d’ailleurs bien changés.

Les chiffres montrent que de plus en plus de femmes osent parier et concurrencer des sphères d’activité qui étaient autrefois uniquement réservées aux hommes. Même si certains voient ceci d’un mauvais oeil, ce n’est que le reliquat d’une mentalité disparue qui ne se propagera désormais plus. Il y a toujours eu des réfractaires au changement et les paris sportifs n’en font pas exception.

Les habitudes sociétales évoluent, et c’est pour le mieux : de plus en plus de femmes montent des sites de paris sportifs et de pronostics (parfois réservée uniquement aux femmes pour contrebalancer la norme). De plus, les communautés d’amateurs de paris sportifs qui se forment sont de plus en plus disparates et mélangées : on y retrouve parfois près de 40% de femmes, ce qui est considérable au vu du domaine.

D’ailleurs, récemment, une femme parieuse a gagné le jackpot de 750.340€ au bar tabac PMU de Wattrelos. Beaucoup de médisants ont dès lors parlé de coup de chance, mais il n’en était rien. La gagnante était en effet une experte qui avait étudié en détails les possibilités et les meilleures actions à mener pour remporter le pactole. Et force est de constater que cela a fonctionné !

Enfin, lorsqu’on se tourne vers les statistiques des joueurs de paris sportifs en ligne uniquement, on constate que la proportion de femmes, en plus d’être élevée, est en hausse. Ce qui signifie bien qu’une véritable libération s’est faite à ce sujet.

Alors, mesdames : n’ayez plus peur et osez ! Osez parier, naturellement et sereinement, car c’est en normalisant et en généralisant une attitude qu’elle devient alors la norme.

Le futur

Il existe encore beaucoup de domaines sportifs où les femmes sont encore minoritaires, notamment sur le rugby et le basket par exemple. Mais il s’agit d’une période passagère ; la libération d’action étant très récente, les femmes n’ont pas encore pu investir la colossale quantité de de sports différents.

Tout cela est tout à fait normal et le futur régulera les choses jusqu’à proposer un 50/50 entre hommes et femmes pour les paris sportifs, c’est certain.

Précédent

Qu’est ce que la Purpura Rhumatoïde

Le massage tantrique

Suivant

Laisser un commentaire