Kyste dentaire, faut-il s’en inquiéter ?

0
388

Le kyste dentaire n’est jamais anodin. En médecine, un kyste, qu’il soit dentaire ou non est une poche qui se forme dans une cavité du corps. Cette poche peut se remplir d’air mais aussi de liquide où des bactéries vont se développées.

Il en résulte de fortes douleurs et vous savez de quoi je parle si vous avez déjà fait un kyste dentaire.

Quelques explications de ses origines, les symptômes et les traitements préconisés.

Origines du kyste

Le kyste dentaire se présente sous la forme d’une petite enveloppe souple remplie de liquide. La poche se remplit de liquide au fil du temps ce qui provoque une grosseur qui se situe à la racine des dents. Elle peut être visible ou non au niveau de la gencive ou de la mâchoire. Si elle ne se voit pas, seule une radiographie la fera apparaître.

Un kyste dentaire est appelé tumeur mais elle n’est pas cancéreuse. Une carie mal soignée ou pas soignée du tout peut être à l’origine d’un kyste mais pas seulement. Les canaux de la dents sont bouchés et la dent n’est plus irriguée, elle meurt.

Les symptômes du kyste dentaire, les traitements

La douleur

La douleur, c’est le symptôme le moins agréable. Les douleurs dentaires sont souvent extrêmes, très douloureuses. Si des douleurs apparaissent, je dirais tant mieux car le mal est décelé dès les premières douleurs.

Consultez immédiatement votre dentiste pour ne pas que cela s’aggrave. Si un kyste est à l’origine du mal, il faudra certainement extraire la dent, mieux vaut le faire rapidement. Si rien n’est fait, l’infection peut se propager sur les autres dents, ce qui n’est pas conseillé.

La dent bouge

La dent bouge. Si une de vos dents bouge, ce n’est pas normal, ceci est une évidence mais parfois nous n’en faisons pas cas. Pourtant, cela peut indiquer la présence d’un kyste dentaire.

➪ Votre dentiste vous fera certainement une radiographie, ce qui exclura, et je l’espère pour vous, la présence d’un kyste.

Une gêne

Une gêne, une pression sous la dent. Cette douleur vous donnera la sensation d’une forte pression sous la dent. Il se produit des rougeurs sur la gencive et une sensation de chaleur.

➪ Des traitements antibiotiques peuvent résoudre le problème si le mal n’est pas trop sérieux. Dans le cas ou l’infection est trop importante, l’abblation de la dent sera fortement conseillée, je pense que vous n’aurez pas le choix. C’est une opération bénine que les dentistes pratiques tous les jours sans douleur.

Saignement des gencives

Si vos gencives saignent, ce n’est pas forcément du à un kyste. Il arrive souvent que nos gencives saignent lorsque nous nous brossons les dents (pour ceux qu’ils le font) mais si ce saignement est régulier et intense, il faudra consulter.

➪ Vous pouvez utiliser une solution salée qui a un effet antiseptique, elle stoppera le saignement et évitera l’inflammation de la gencive. Une autre solution naturelle consiste à mélanger de l’eau et du peroxyde en gargarisme.

La fistule

Une fistule est un canal secondaire qui se forme pour évacuer une substance purulente produite par une infection mal traitée.

➪ Un traitement par antibiotiques peut être envisagé dans les cas les moins graves, pour les cas les plus graves, il faudra extraire la dent.

Mauvaise occlusion dentaire

L’occlusion dentaire est le bon positionnement des dents (l’emboîtement) de la mâchoire inférieure avec les dents de la mâchoire supérieure. Ce problème peut survenir à la suite d’une fracture de la mâchoire et du déchaussement des dents. La mauvaise occlusion dentaire peut être d’avant en arrière ou verticale. Seule une consultation chez votre dentiste peut mettre au jour le problème. Les premiers signes sont des céphalées, une ouverture buccale douloureuse, bruit de craquement articulaire ou des migraines.

➪ Il est capital de faire corriger ce problème si vous ne voulez pas risquer un kyste dentaire. La consultation d’un orthodontiste sera nécessaire qui règlera le problème par divers méthodes comme la pose d’un appareil ou d’une gouttière spécialement adaptée. La pose de prothèses pour combler les dents arrachées est une solution à mettre en place.

Sensibilité au froid ou (et) au chaud

Cette douleur n’est pas forcément signification d’apparition d’un kyste mais il est évident (sans jeu de mots) que l’apparition d’une douleur dentaire est toujours à approfondir.

➪ Gardez bien en tête que la douleur dentaire peut cacher d’autres maux, consultez régulièrement votre dentiste pour ne pas avoir de problème. Comme le dit le slogan : « le dentiste, vaut mieux y aller avant« . Il est recommandé par l’assurance maladie de consulter son dentiste au minimum une fois par an.

➦ Chaque traitement est spécifique au symptôme mais retenez que si vous ne soignez pas un kyste dentaire, l’infection peut se propager au reste du corps, surtout si vous avez d’autres pathologies installées comme une faiblesse au niveau des poumons, du foie, des reins ou du coeur.

Ne négligez jamais un kyste dentaire ou la moindre douleur dentaire, cela y va de votre santé !

Le traitement naturel

Le mieux, c’est de ne pas faire de kyste. Oui mais seulement voilà, parfois il intervient sans crier gare. Voyons ensemble quelques méthodes naturelles qui pourrait vous aider à combattre l’infection.

  1. Le thé noir qui aidera à drainer le pus de l’abcès dentaire. Un petit sachet en infusion dans de l’eau bien chaude et appliquez le sachet de thé sur l’abcès pendant 10 minutes. A appliquer 3 fois par jour.
  2. L’huile d’arbre à thé, une cuillère et un peu d’eau. A utiliser 3 fois par jour en gargarisme.
  3. Sel et bicarbonate de sodium pour drainer et réduire l’inflammation. Mélanger une cuillère à soupe de bicarbonate de sofium et du sel dans un récipient. Appliquez le mélange sur la zone infectée. Brossez vous les dents que le lendemain.
  4. Eau oxygénée. Un bain de bouche avec de l’eau en mélange. Gargarisme mais ne surtout pas avaler le mélange !
  5. Le clou de girofle. Remède de nos anciens, une cuillère à soupe mélangée avec un peu d’eau. Appliquez le mélange sur l’abcès pendant 15 minutes. Voir notre article sur les clou de girofle pour soigner le mal de dent.
  6. Vinaigre de pomme. Chauffer de l’eau pour obtenir sa tiédeur, elle ne doit pas être bouillante. Mélangez avec deux cuillères à soupe de vinaigre de pomme et faites des gargarisme 2 fois par jour.
  7. Curcuma et sel. deux cuillères à soupe de curcuma, une petite cuillère de sel et une petite cuillère de clou de girofle. Obtenez une pâte que vous appliquez sur la zone infectée. Laisser agir environ 30 minutes, 3 fois par jour.
  8. Huile d’origan. Quelques gouttes sur la zone infectée suffiront. Bien rincer la bouche, à effectuer 3 fois par jour.

Ces méthodes sont très efficaces et ont l’avantage d’être naturelles. Testez-les !

Traitement naturel de la douleur

De nombreuses recherches existent concernant la douleur. Des méthodes naturelles pour éviter de trop souffrir peuvent être mises en place comme :

  • L’huile de bourrache reconnue pour ses bien-faits de douleurs articulaires telles que les inflammations. Elle redonne souplesse et élasticité.
  • Application de cayenne qui peut réduire la sensation de douleurs articulaires au niveau de la mâchoire. L’application locale de ce piment est très efficace contre la douleur.

Vivre avec un kyste dentaire

Vivre mais sans douleur, c’est possible car il n’est pas rare que le kyste ne se manifeste pas. Aucune douleur ou inflammation. Nous pouvons donc vivre avec un kyste dentaire mais cela sera forcément de courte durée si l’infection se propage rapidement. Il se peut que l’infection soit bénigne, dans ce cas le diagnostic sera posé lors de votre visite régulière chez votre dentiste. Ne négligez pas cette visite pour assurer un suivi de votre santé buccodentaire. Il procèdera a une radiographie qui déterminera précisément la cause du problème.

Le kyste dentaire est une tumeur bénigne dans la mesure où il ne s’est pas aggravé, la bonne nouvelle est qu’il ne peut pas donner de métastases.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici