Le péritoine

|

Présentation

 

Le péritoine est ce qu’on appelle une membrane séreuse, de petite taille (environ 1 m²) et conçu en majorité par des cellules épithéliales. Il est composé d’un cavité appelée cavité péritonéale, du péritoine viscéral, en contact direct avec les viscères et le péritoine pariétal qui recouvre le côté interne de l’abdomen.

 

 

Rôle

 

Pour résumer simplement sa fonction, le péritoine sert à maintenir les organes et les composants internes du corps dans cette partie du corps, tout au long de l’abdomen. Il permet aussi de viscères, lors des processus de digestion, de se mouvoir facilement, sans gêner ni obstruer les autres organes.

 

 

Maladies du péritoine

 

Certaines afflictions peuvent se manifester chez des personnes, et elles seront directement liées au péritoine et son affaiblissement. Elles peuvent engendrer de multiples symptômes typiques. C’est par exemple le cas de la péritonite.

 

La péritonite est, grossièrement, une inflammation du péritoine. Dans une situation de perforation intestinale, d’une cirrhose ou d’un syndrome néphrotique, une douleur intense et aiguë peut donc se manifester directement à cet endroit. La sensation peut se manifester le long du torse, sur la paroi abdominale et même remonter par vagues jusqu’aux épaules. Elle touche généralement les nerfs, ce qui rend la douleur particulièrement caractéristique et violente.

De plus, celle-ci s’accompagne généralement de vomissements, nausées et troubles de l’estomac, ainsi que de l’installation d’une fièvre.

 

Il pourra aussi s’agir d’une ascite, une maladie directement liée à la cirrhose (dont 10% des patients atteints souffrent). Cette maladie peut aussi survenir dans le cas de malades frappés d’insuffisance cardiaque ou de problèmes gastriques sévères. Elle est causée en elle-même par une accumulation de liquide au sein de l’abdomen.

 

C’est une pathologie particulièrement lente qui peut se révéler après plusieurs années, au fur et à mesure. Dans certains cas, elle apparaît aussi de façon ponctuelle pour ensuite perdurer dans le temps. L’ascite n’est pas forcément mortel, bien qu’elle peut induire des complications qui peuvent infecter le liquide présent dans le péritoine.

Ainsi, un traitement rapide et dès les premiers symptômes se révélera très efficace et bloquera l’avancée de la maladie. Laissée telle quelle trop longtemps, l’ascite peut engendrer des problèmes respiratoires en obstruant le diaphragme. Elle peut aussi compresser les muscles et nerfs autour et débouter sur une hernie abdominale.

 

Une des autres pathologies connues du péritoine est la tumeur. Cette dernière est parfois la conséquence d’une métastase, d’un cancer généralisé ou situé ailleurs dans le corps, comme sur le colon ou de l’estomac.

 

 

Examens & traitements

 

L’examen du péritoine, en cas de doute sur une maladie ou une douleur situé à ce niveau, se réalise directement en clinique spécialisé. Des relevés sanguins sont effectués pour identifier les différents marqueurs biologiques en cause et permettront de connaître plus rapidement la situation du patient.

 

Par la suite, un IRM pourra être conseillé pour justifier la démarche et confirmer le diagnostic établi au préalable par le médecin.

Précédent

Maladie de Ménière

Le stérilet en cuivre

Suivant

Je suis une jeune maman de 2 petits garçons, j'ai la trentaine et je suis infirmière. On pourrait dire que j'ai 2 métiers ! Etre maman m'a fait découvrir une nouvelle vision de la vie notamment sur la santé, l'alimentation et le sport. Je vais vous partager toutes mes trouvailles, mes connaissances sur ce blog.

Laisser un commentaire