Les règles sanitaires et de sécurité dans un établissement public en 2021

0
49

La crise du Coronavirus a changé nos habitudes et notre mode de vie. Les établissements publics ont été forcés de s’adapter et de modifier les règles. En effet, pour accueillir du public dans de bonnes conditions, des mesures ont été prises. Petit tour d’horizon des règles qui sont en vigueur en 2021 dans les lieux publics.

Les restaurants fermés

Cela n’a échappé à personne : les bars et restaurants sont fermés. Cela se justifie par le fait que le public peut s’y réunir sans le masque, qui doit être retiré pour manger, ce qui favorise les contaminations.

Il est donc impossible de sortir manger, il faut se contenter de chez soi. Une bonne occasion d’apprendre à cuisiner pour manger équilibré. Cependant, pour se faire plaisir, les restaurants n’ont pas complètement arrêté leurs activités.

En effet, il est toujours possible de passer au drive des fast-food qui le proposent, afin de prendre à emporter. Ces établissements ont leurs portes ouvertes pour les personnes qui n’ont pas de voiture.

Mais les règles sont strictes : pas plus de 10 clients à la fois dans le restaurant. S’ils sont plus nombreux, ils doivent patienter à l’extérieur, ou attendre que quelqu’un sorte pour pouvoir rentrer. De plus, il est évidemment interdit de consommer sur place, même en terrasse. Et le port du masque est bien-sûr obligatoire.

Il est aussi possible de se faire livrer des plats : des groupes comme Deliveroo ou Uber Eats fonctionnent et délivrent certains restaurants. Cela fonctionne même après 18 heures, heure de couvre-feu instauré dans toute la France métropolitaine à partir du 16 janvier 2021, pour au moins deux semaines.

Les restaurants sont soumis à des règles d’hygiène très sérieuses, encore plus qu’en période normale : désinfection des TPE (Terminal de Paiement Électrique ) à chaque fois qu’un client tape le code de sa carte bancaire ; surfaces de travail nettoyées toutes les heures, mains lavées au minimum toutes les 30 minutes.

Les règles de sécurité

En plus des règles entrées en vigueur à cause du Coronavirus, il existe des règles de sécurité qui sont toujours existantes en 2021, notamment celle concernant le défibrillateur.

Cet appareil électrique doit être présent dans le plus de lieux publics possible, car il peut sauver des vies.

Il s’utilise si une personne fait un arrêt cardiaque et a perdu connaissance. L’énergie de l’appareil permet de réactiver le cœur. Mais il faut agir vite, avant qu’il ne soit trop tard.

L’avantage du défibrillateur, c’est que c’est un appareil public : tout le monde peut l’utiliser. Il n’est pas réservé aux professionnels. C’est pour cela qu’il est indispensable dans les lieux publics, mais en particulier :

  • Les endroits éloignées des secours (hôpitaux ou caserne de pompiers)
  • Les lieux où il y a beaucoup de passage
  • Les entreprises dans lesquelles la moyenne d’âge des salariés est supérieure à 50 ans ou bien dans lesquelles les salariés sont soumis à des dangers, comme l’électrocution

Il doit être installé de manière à ce qu’il puisse être utilisé tous les jours, toute la journée. Il ne doit jamais être bloqué. Il doit régulièrement être vérifié, afin de prévenir les pannes, et être nettoyé souvent, surtout en cette période de pandémie. Apprenez-en plus avec le contrat de maintenance pour votre défibrillateur.

Le défibrillateur doit être utilisé en dernier recours. La première chose à faire en voyant quelqu’un faire un malaise cardiaque, c’est d’appeler les secours.

Ensuite, sauf indication contraire des secours, il faut faire un massage cardiaque afin d’essayer de réactiver le cœur de la victime de manière naturelle. Si ce n’est pas efficace, l’utilisation du défibrillateur est la dernière chose à faire.

Le mot de la fin

Qu’il s’agisse d’un lieu de santé ou d’un établissement recevant du public (ERP), les règles sanitaires en vigueur en 2021 concernent tout le monde. Mais il ne suffit pas d’instaurer des directives pour améliorer la situation. Les citoyens doivent également se sensibiliser eux-mêmes aux contraintes du moment.

Ce n’est pas parce que des défibrillateurs sont installés dans les ERP que nous devons nous dispenser d’apprendre les gestes de premiers secours. Comme ce n’est pas parce qu’on nous impose un couvre-feu ou interdit l’accès aux restaurants que nous devons prendre des libertés en dehors de ces règles.

La France n’est pas qu’un pays de droits : elle est aussi un pays de devoirs. Et c’est en pratiquant l’auto-discipline que les choses s’arrangeront significativement !

Bonjour, moi c'est Lolita, j'ai 19 ans et je suis de la région bordelaise ! Je suis très intéressée par les nouvelles méthodes, les techniques de médecine douce, la santé et toutes les astuces pour la maison. C'est pourquoi je suis sur ce site afin de vous donner des conseils, astuces ou des guides pour vous aider au quotidien !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici