Remède de grand-mère contre les courbatures

|

Au cours d’une activité physique, les muscles produisent une substance appelée acide lactique et à force de s’accumuler dans les muscles, cette substance crée des courbatures. Les courbatures interviennent suite à des exercices difficiles, des maladies, la vieillesse, etc. Si vous faites partie de ces personnes qui préfèrent les remèdes traditionnels de grand-mère pour traiter vos courbatures, cet article comblera certainement vos attentes. Voici quelques recettes de grand-mère qui peuvent vous soulager.

Soulager courbature dans le cou remède

L’huile de nigelle

Connue pour ses bienfaits impressionnants sur le bien-être, l’huile de nigelle est très efficace contre les courbatures, l’arthrose, le rhumatisme et bien d’autres douleurs musculaires. Les huiles essentielles étant pour la plupart très concentrées, il est important de les mélanger avec d’autres huiles afin de ne pas avoir des effets contraires à ceux escomptés. Ainsi, pour profiter de ses bienfaits, prenez environ 10 ml d’huile végétale puis ajoutez-y 10 ml d’huile de nigelle puis 6 gouttes d’huile essentielle de lavande. Mélangez correctement et procédez au massage en douceur de la partie douloureuse.

huile de nigelle pour soulager les maux de dos

Le bicarbonate de soude

Les vertus du bicarbonate de soude sont innombrables et on y retrouve une capacité à soulager les courbatures. Grâce à un bain à base de bicarbonate de soude, vous trouverez satisfaction. Préparez un bain chaud et versez-y environ une tasse de bicarbonate de soude. Avec 20 minutes dans votre bain, vous serez non seulement totalement soulagé, mais vous serez également moins stressé et plus relaxe.

Remede de grand mère contre les courbature : le bicarbonate de soude

Le vin d’oignon

Le vin d’oignon est une recette qui existe depuis des milliers d’années. Son action est si forte qu’il est recommandé de le consommer avec beaucoup de précautions. Non seulement il permet de vous aider à vous débarrasser de la grippe en complément du traitement que vous remettra votre docteur, mais il combat les douleurs articulaires. Voici comment concocter un vin d’oignon :

Prenez 500g d’oignons, hachez-les puis mélangez-les à 150 g de miel de thym. Ensuite, ajoutez-y 1 litre de vin blanc puis remuez progressivement en utilisant une cuillère en bois. La particularité du vin d’oignon réside dans son temps de repos assez particulier. En effet, vous devez laisser reposer le mélange pendant 2 semaines tout en prenant soin de le remuer chaque 48 heures. Une fois le délai de repos écoulé, vous pouvez consommer entre 1 et 2 verres par jour lorsque vous ressentez des courbatures ou de la grippe.

Une infusion à base de la plante dénommée « la reine-des-prés »

La reine-des-prés est un anti-inflammatoire, car elle atténue considérablement les douleurs musculaires, mais elle est également diurétique. Pour réaliser son infusion, il suffit de mettre 300 ml d’eau au feu et d’y ajouter 1 cuillérée à café feuilles de reine-des-prés. Laissez bouillir une dizaine de minutes puis filtrez. Selon l’ampleur des douleurs, vous pouvez consommer trois à cinq tasses par jour, mais pas au-delà. Mises en garde, si vous consommez des médicaments pour fluidifier le sang ou de l’aspirine, il ne faut pas consommer une infusion de cette plante.

La reine des près contre les courbatures

Prendre un bon bain chaud

Très naturel, le bain chaud est très relaxant pour le corps. En effet, il contribue à l’accélération de la circulation du sang, permet d’évacuer les acides accumulés au niveau des muscles. Le bain chaud permet de transpirer, ce qui favorise l’élimination par la sueur de tous ces acides. Passez une trentaine de minutes dans un bain assez chaud, mais pas trop chaud non plus. Une fois le temps écoulé, sortez du bain et enveloppez-vous dans votre peignoir jusqu’à ce que vous remarquiez que la transpiration s’est arrêtée. Vous pouvez le faire une fois par jour, mais c’est une solution non recommandée pour les personnes ayant des problèmes circulatoires, cardiaques ou souffrants d’hypertension artérielle.

bain chaud pour bien se détendre

L’huile d’arnica

Si vous souffrez de douleurs musculaires, la plante d’arnica fait partie de ces plantes très efficaces pour trouver satisfaction très rapidement. L’huile d’arnica est donc une huile de massage qui saura vous apporter une entière satisfaction. Il suffit de passer l’huile sur la partie douloureuse et de procéder à un massage en douceur environ 3 fois par jour jusqu’à ce que vous obteniez satisfaction. Toutefois, cette huile n’est pas recommandée aux enfants et aux femmes enceintes. Vous en trouverez auprès des pharmacies ou autres institutions spécialisées dans le domaine.

Précédent

Comment ne pas transpirer des mains ?

Comprendre la douleur derrière la cuisse juste sous le fessier

Suivant

Laisser un commentaire