Résection apicale

0
18

En présence de kystes apicaux, l’intervention d’un dentiste est indispensable. Le kyste ne disparaîtra pas tout seul. Au contraire, s’il n’y a pas d’intervention, il continuera de croître avec le temps. Ensuite, rendez-vous au cabinet dentaire pour vous en débarrasser au plus vite. Selon la situation, le dentiste effectuera un traitement endodontique ou une résection apicale (opération chirurgicale).

Définition

La résection apicale est une intervention chirurgicale réalisée par des endodontistes et des médecins généralistes qui connaissent bien la pratique de la chirurgie endodontique, notamment : 

  • Coupez le bout de la dent (c’est-à-dire l’extrémité de la racine) qui est en contact avec l’infection.
  • Dégagez la cavité (kyste) pour la nettoyer.
  • Fermez et scellez l’apex. 

Dans le cas de gros granulomes ou kystes dentaires, cette intervention est nécessaire lorsque le traitement conventionnel (par la dent) par retraitement des canaux n’a pas réussi. Par conséquent, l’objectif de cette résection dentaire est d’extraire des granulomes ou des kystes apicaux pour éviter de retirer les dents affectées et d’implanter des implants. Pour les patients, c’est une solution radicale mais relativement coûteuse.

Dans quel cas l’intervention résection apicale s’applique ? 

Les dents ont des rôles spécifiques, comme chaque organe du corps. Ils jouent une fonction importante dans le système digestif. C’est pourquoi les dentistes utilisent de nombreuses procédures pour garder les dents naturelles en bon état. Vous omettez ou reportez l’heure des examens réguliers et n’allez chez le dentiste qu’en cas de douleur ? Vous ne savez pas si cela peut être causé par une anomalie dans la partie invisible de vos dents (racine) ? Il est en effet possible de subir diverses attaques : 

  • Fractures pouvant provoquer une nécrose de l’apex du cœur. 
  • Caries dentaires 
  • La présence de bactéries
  • Toute lésion causée par une inflammation du tissu qui maintient les dents à la mâchoire.

Mais dans d’autres cas, une résection apicale est nécessaire. 

  • Lorsqu’une infection survient après la pose d’une prothèse fixe, la prothèse ne peut pas être retirée pour poursuivre le traitement conventionnel. 
  • La formation de petites tumeurs inflammatoires appelées granulomes causés par des bactéries. 
  • Infections des dents et des racines qui ne peuvent être résolues par un traitement non chirurgical. 
  • Kyste apical ou kyste dentaire apical formé à l’extrémité de la racine.

Quel est l’objectif de la résection apicale ?

Le granulome peut couver pendant de nombreuses années. Dans la plupart des cas, les patients ne présenteront pas de symptômes spécifiques. Il ne peut être détecté que lorsque le corps présente un dysfonctionnement du système immunitaire. Les petits kystes sont généralement le signe d’une infection dentaire chronique. S’il n’est pas la cause de l’abcès, il peut favoriser sa formation. La chirurgie est le seul moyen de l’empêcher de grossir et d’entraîner des complications possibles (telles que la sinusite maxillaire). 

En effet, les lésions infectieuses chroniques qui peuvent se propager à long ou à court terme sont nocives pour l’organisme, notamment pour les personnes porteuses de prothèses telles que les articulations de la hanche ou les valves cardiaques. Par conséquent, le but de l’apexectomie est d’extraire le tissu infecté et de retirer la partie de l’apex de la racine affectée par l’infection.

Par conséquent, les dents affectées qui n’ont pas été extraites seront préservées.

Comment se déroule l’intervention d’une résection apicale ?

Cette opération chirurgicale dure d’une demi-heure à trois quarts d’heure et est réalisée sous anesthésie locale. Le chirurgien pratique une incision à l’emplacement du granulome pour libérer le tissu gingival, ce qui a été préalablement confirmé par des radiographies dentaires. 

Si le kyste n’a pas détruit la plate-forme osseuse externe, le médecin devra percer l’os pour atteindre le granulome. Sinon, son travail deviendra plus facile. Une fois le kyste trouvé, le dentiste coupera à quelques millimètres de l’extrémité de la racine de la dent pour retirer le kyste. Il doit gratter les kystes et soigneusement nettoyer tous les os pour éliminer tous les tissus enflammés

Certaines interventions nécessitent un comblement osseux avant de refermer et de suturer la plaie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici