Le phénomène de Stasa stercorale

0
153

Occasionnée par un phénomène de  constipation, la stase stercorale est une maladie qui se manifeste par une stagnation des matières fécales au sein du gros intestin. Elle se détecte par le biais d’une radio dont les images démontrent que le gros intestin est encombré par les selles. Il est important de très vite la prendre en charge pour ne pas qu’elle s’aggrave d’avantage.

Zoom sur la stase stercorale.  

Ce qu’il faut savoir sur le phénomène de stase stercorale

On parle de constipation lorsqu’une personne se rend à la selle moins de trois fois par semaine. Par ailleurs, ses selles sont également dures et très difficiles à évacuer. En effet, le phénomène de constipation peut aussi être dû à un autre problème comme la stagnation des selles dans le côlon ou un problème de transit.

Ainsi donc pour la stase stercorale, il ne s’agit pas de difficulté à évacuer mais de la rareté des selles qui en plus sont souvent dures.

C’est une maladie qui se manifeste souvent par des douleurs abdominales, la présence de gaz ou encore des ballonnements à la suite desquels, un examen d’imagerie sera effectué. C’est cet examen qui dévoilera l’existence ou non d’une stase stercorale. Ce qu’on constate le plus souvent c’est qu’après des jours sans selles, la plupart du temps lorsque le moment vient finalement de se satisfaire, les selles sont évacuées sous forme de diarrhée.

La stase stercorale provoque également de la diarrhée. Il est important d’effectuer une prise en charge rapide de ce phénomène, car pour une personne qui souffre d’occlusion intestinale, elle peut s’avérer très dangereuse.

Quelles sont les éventuelles causes de la stase stercorale ?

La constipation peut être causée par plusieurs raisons et il en existe différentes formes. Il y a la constipation fonctionnelle ou primitive et la constipation secondaire.

Encore appelées constipation maladie, les constipations fonctionnelles sont occasionnées par des mauvaises habitudes, la sédentarité ou encore une difficulté de déféquer causée par des lésions anales ou la poussée d’hémorroïdes. Cette forme de constipation démarre très souvent par une dyschésie qui représente un trouble de l’exonération.

Ainsi, progressivement la constipation prend de l’ampleur augmentant ainsi la masse de matières fécales présente dans le rectum avant l’évacuation.

Quant à la constipation secondaire, elle survient parce que le sujet souffre d’une autre maladie comme les polypes, le cancer du rectum ou le cancer du côlon.

Par ailleurs, d’autres pathologies comme la maladie de Crohn, la sigmoïde ou la tuberculose intestinale peuvent en être également la cause. Dans ce cas, c’est une forme de constipation à prendre très au sérieux. Dans l’un ou l’autre des cas de ces deux formes de constipations, le médecin peut après avoir échangé avec le patient déterminer à peu près laquelle des deux est présente.

Cet échange peut porter sur les habitudes alimentaires de l’individu, les modes d’installation et le facteur qui déclenche le phénomène.

En effet, la constipation peut soit être causée par un changement des habitudes alimentaires, soit un problème affectif ou encore une intervention chirurgicale.

Après cela, le médecin procèdera aux examens cliniques adéquats. Il s’agira entre autres d’inspecter l’anus pour vérifier si d’éventuelles lésions sont présentes ou s’il le patient souffre d’hémorroïdes. Avec un toucher rectal ou un TS, la présence d’une sténose rectale ou d’une tumeur peut être connue. Chez les femmes, un toucher vaginal est parfois effectué.

Le traitement d’une constipation fonctionnelle entrainant une stase stercorale diffère de celui d’une constipation secondaire.  Si avec la constipation secondaire, le patient peut suivre un traitement selon les résultats des examens, ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit d’une constipation fonctionnelle. La prise en charge dans le cadre de la constipation fonctionnelle est bien plus complexe et le processus assez délicat.

Comment prévenir la stase stercorale ?

La plupart du temps la constipation est d’origine fonctionnelle et se manifeste très souvent suite à une mauvaise hygiène de vie ou des habitudes alimentaires très peu recommandées. Voici nos conseils pour avoir un transit intestinal plus approprié.

  • Faites régulièrement du sport, car la sédentarité est très mauvaise pour l’organisme et rend la digestion difficile.
  • Consommez les aliments riches en fibres à savoir les légumineuses, les fruits, les protides, les glucides, etc.
  • Buvez régulièrement de l’eau et misez surtout sur les eaux minérales avec une forte concentration en magnésium, car elles sont très avantageuses pour le transit intestinal
  • Bien gérer son stress et aller à la selle dès que le besoin se fait sentir
Je suis une jeune maman de 2 petits garçons, j'ai la trentaine et je suis infirmière. On pourrait dire que j'ai 2 métiers ! Etre maman m'a fait découvrir une nouvelle vision de la vie notamment sur la santé, l'alimentation et le sport. Je vais vous partager toutes mes trouvailles, mes connaissances sur ce blog.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici