Quels traitements naturels contre les blessures musculaires ?

0
87

Les blessures musculaires sont terribles lorsque nous en sommes victimes. Rassurez-vous, nous allons voir qu’il existe des méthodes naturelles pour les soulager, dont une en particulier, la Bromélaïne.

Les bienfaits de la bromélaïne

Les bienfaits de la bromélaïne sont nombreux. Cette enzyme est extraite de la tige ou de la racine de l’ananas. L’ananas est cultivé en Asie depuis le XVIè siècle et fût longtemps utilisé pour ses propriétés :

  1. Cicatrisantes. La bromélaïne est excellente pour soigner les plaies.
  2. Anti-inflammatoires.
  3. Digestives.
  4. Réduit les douleurs.
  5. Facilite la digestion en apportant des acides aminés.

Les jus d’ananas soulagent les brûlures d’estomac et calment l’inflammation des blessures, ceci depuis des décennies.

Mode d’administration

Il est préférable de consommer l’ananas ou plutôt son jus, frais et non en boîte. Effectivement, les enzymes sont sensibles à la stérilisation, les effets d’un ananas en boîte n’aura pas les effets recherchés.

La bromélaïne possède pas moins que 8 enzymes protéolytiques dont la principale est la glycoprotéine. La bromélaïne est très utilisée dans l’aggro-alimentaire pour attendrir la viande et dans certaines médecines chinoises pour soigner les phlébites, sinusites et certains cancers.

La bromélaïne se prend généralement entre les repas à raison de 150 à 500 grammes, trois fois par jour. Par opposition, pour les troubles digestifs, il est préférable de la prendre durant les repas.

Contre-indications

Quelques effets secondaires et indésirables peuvent se faire ressentir si la prise de bromélaïne est importante comme :

  • Les nausées, vomissements ou diarrhées.
  • Ne pas l’utiliser si vous êtes enceinte ou allaitante.
  • Ne pas l’utiliser si l’enfant à moins de six ans.
  • Ne pas l’utiliser si vous êtes allergique à l’ananas.

Bien se renseigner auprès de votre médecin traitant en cas d’interactions possibles avec la prise d’autres médicaments.

Les autres traitements

Les fruits

De nombreux autres traitements naturels contre les blessures musculaires existent. Mangez 5 fruits et légumes par jour, ceci est vrai contre les douleurs musculaires. Outre l’ananas, de nombreux fruits comme la pastèque, le melon, ou la mangue vous apporteront de la vitamine C et des polyphénols excellents pour la récupération et la prévention des blessures musculaires.

L’ananas reste cependant le plus adapté et le plus riche.

Les huiles essentielles

Mise à part les traitements préventifs, vous pouvez avoir recours aux huiles essentielles comme :

  • Huile d’amande douce.
  • Huile d’argan.
  • Huile d’abricot.
  • Huile de jojoba.
  • Huile de sésame.

Ces huiles essentielles sont utilisées dans un certain nombre de cas.

  1. Relaxante.
  2. Décongestionnante.
  3. Anti-inflammatoire.

L’application est a effectuer directement sur la zone à traiter.

L’homéopathie

Sans nul doute le remède naturel par excellence.

  • Arnica qui est prescrit pour tout type de douleurs sans hémorragie.
  • Cuprum qui aidera à soigner les élongations ou les claquages.
  • Rhus qui lutte contre les déchirures.
  • Ruta pour ses verus contre les entorses ou coubatures.

L’acupuncture

  • Elle traite les douleurs locales et inflammatoires.
  • Douleurs articulaires et ligamentaires.
  • Prend en compte la souffrance et améliore donc les traitements.
  • Douleurs de sciatique, le mal du siècle.
  • Soulage les tensions musculaires, crampes.

L’acupuncture est réalisée par des professionnels et est très efficace contre les douleurs musculaires. Elle peut-être envisagée comme une médecine complémentaire. De plus, il n’est pas nécessaire d’avoir une prescription médicale.

Une alimentation saine

Les douleurs musculaires interviennent lorsque les muscles reçoivent une accumulation de toxines. L’idéal est donc de consommer des aliments biologiques, pauvres en toxines et graisses. Pour une alimentation saine et équilibrée, il faudra proscrire :

  • L’alcool.
  • Limiter la consommation de viande, surtout le port.
  • Les aliments frits.

Boire de l’eau de source pure est le meilleur moyen de nettoyer son organisme de l’intérieur. Tous ces gestes sont simples à réaliser et vous préserverons des douleurs musculaires, mais pas que.

Qui contacter en cas de douleurs articulaires ?

  • Le médecin du sport dans le cas où les blessures sont à répétition. Pour toutes les lésions comme le claquage, l’élongation ou la déchirure du tendon.
  • Les kinés pour une rééducation de blessures musculaires. Ils pourront vous donner de précieux conseils pour éviter les récidives.
  • Les médecins généralistes dans le cas de douleurs musculaires bénignes. Si la douleur ne trouve pas d’explication ou que des signes neurologiques se manifestent.

Dans tous les cas, les douleurs musculaires, qu’elles soient dues à une blessure ou non, doivent être prises au sérieux. La santé de notre corps est importante, écoutons-le et soignons-le du mieux que nous pouvons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici